Et bé oui, ça fait 2 ans, déjà, que je croque plus d'animaux et que ça me manque pas :)

Mini bilan rapide avant d'aller bosser : bilan sanguin nickel donc, poids en adéquation avec moi-même, forme explosive, conscience apaisée, rien que du bon ? Ben non pas que en fait. Je m'explique : même si famille et amis ont intégré parfaitement mon végétarisme, l'homme de colocation hésite encore quand on sort et se prend la tête sur ce que je vais pouvoir manger. Alors que moi non hein, je me pose plus la question, je trouve toujours :)

Ceci étant les pas franchis vers le végétalisme ont été effacés. Il le vit assez mal, le fait que je ne mange plus de viande est une contrainte pour lui (je comprends pas pourquoi !!) alors arrêter les oeufs et les produits laitier ça lui donne un regard rempli de désespoir que je déteste et j'avoue que c'est difficile pour moi de renoncer à du chocolat au lait ou du fromage et en cette période de grande chaleur - oui il fait très chaud dans le sud de la France - je mène un véritable génocide sur les glaces ! Les sorbets c'est bon mais c'est pas pareil ... Manque de volonté sans doute et puis je me suis toujours dit qu'il ne fallait pas que mon choix de changement d'alimentation entraine de la frustration, donc, le végétalisme, ça sera pour plus tard, quand je me sentirai prête et qu'il ne s'agira plus de "renoncement" mais d'une évidence :)

Voilà, ce soir je vais sans doute pas fêter ça mais le plus important c'est que je me sente bien dans ma peau, dans ma tête et dans mon corps, alors joyeux annivégé à moi d'abord :)